Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mai 2016 3 11 /05 /mai /2016 16:18
Photo à usage non commercial de Dolce & Gabbana
Photo à usage non commercial de Dolce & Gabbana

Quand le commérage est mondialisé, il est mis en exergue autant de polémiques oiseuses que d'affaires sérieuses ou spirituelles.

Voilà une réflexion sur le voile qui va être dévoilée sans arrières pensées, sinon autre que celle de partager un point de vue neutre, donc sans parti pris.

Il n'est pas question ici «du voile intégrale» le «niqab», mais du «hijab» le voile dit générique que d'ailleurs les grandes marques de vêtements considèrent la distribution comme un marché à haute potentialité économique. (C'est d'actualité, d'où en partie l'idée d'écrire cet article)

Donc, porter le voile, le hijab, doit être considérer avant tout comme un acte d'amour, voir de soumission, mais pas à n'importe qui, mais à Dieu.

Qui peut contrarier la foi d'une personne envers son créateur, envers Dieu ? (n'est-ce pas l'objet même de l'idée de la laïcité ?)

C'est aussi de part la créativité des stylistes tendanceurs de modes, un accessoire vestimentaire hyper fashion pour les filles et femmes concernées de notre époque.

Le voile n’annihile point l'indépendance des filles et des femmes, ni leur autonomie dans nos sociétés dites modernes ; sauf sous vision erronée ou cas très exceptionnels.

C'est avec une approche éclairée et une ouverture d'esprit autre que l'auteur va vous faire partager ou plutôt pénétrer dans la compréhension d'une culture qui échappe aux non-initiés.

Porter le voile, le hijab, est autant un acte de pudeur que de séduction. L'essentiel et la beauté son cachés aux non-familiers, aux non-autorisés, mais ceux-ci ne peuvent pas s'empêcher pour autant de subir éventuellement la suggestion créée, d'avoir envie de voir ce qu'ils n'ont pas le droit de voir ; car hélas ! l'esprit humain est vagabond...

Il est de constat que le voile n'est donc pas avilissant pour les filles et les femmes pieuses, pudiques, de bonne éducation ainsi qu'épanouies dans la vie.

Certains ont tendance à affirmer le contraire sans comprendre le bonheur pour autrui d'être soi pour soi-même ainsi que pour les siens qui l'apprécient en tant que personne vertueuse, respectable et respectée.

Il est un honneur et une joie particulière pour les proches, les intimes des filles et femmes portant le voile, le hijab, d'avoir le privilège d'un rapport d'exception avec elles par le partage de leurs mimiques, leurs facéties, leurs émotions extériorisées, leurs sourires et leurs rires, entre autres comme une matière de soudure des liens familiaux.

Quand aux époux, tous les honneurs leurs sont accordés par leurs épouses, car ils ont l'exclusivité de l'intimité, de la beauté et de la pudeur de leurs conjointes ce qui est un solide ciment de l'union conjugale.

Voilà un point de vue parmi tant d'autres, mais qui a la particularité d'être neutre ce qui permet sans ambiguïté d'affirmer qu'il n'y a que du bonheur quand porter le voile dit générique (le hijab) est un plaisir partagé !

Amarildo Guy LABEROL

Amarildo Guy LABEROL

Amarildo Guy LABEROL

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Le port du hijab doit être voulu et non pas forcé, cette différence est fondamentale.Malheureusement l'ennemi d'une société immorale c'est la religion et ses signes. Les oligarques mènent une guerre fratricide à l'Islam car c'est une religion qui résiste à la corruption.
Répondre